Actuellement en MSc 1 Management du Sport, qu’elle suit sur le campus INSEEC de Paris, l’étudiante Armony Dumur effectue en parallèle son alternance au sein du département Communication et prévention de l’Agence française de la lutte contre le dopage (AFLD).
Interview-portrait de cette championne de natation.

« J’ai un parcours plutôt atypique. Au fur et à mesure des années, mon parcours scolaire s’est associé à mon parcours sportif.
En parallèle de mes études, j’ai pratiqué la natation. Jusqu’à atteindre un statut de sportive de haut niveau. Une fois mon bac S obtenu, j’ai décidé de réaliser une année de césure en Australie. Ce pays m’a toujours fait rêver. J’y ai rejoint un club de natation. J’ai profité de l’opportunité pour parfaire mon anglais.

De retour en France, j’ai commencé une licence d’anglais, tout en me consacrant à mon sport de prédilection, la natation.
J’ai été sélectionnée pour participer aux Championnats du monde universitaire de Kazan en 2013. Cette pratique à haut niveau m’a permis de poursuivre mes études aux Etats-Unis en tant qu’étudiante-athlète.»

Ces deux années américaines lui auront permis de décrocher un Bachelor of Arts en anglais. Mais aussi, et surtout, plusieurs titres aux NCAA DII (championnats universitaires américain DII). En plus d’une expérience extraordinaire de vie.

« De retour en France, j’ai passé un diplôme de préparateur physique / coach sportif pour garder un pied dans lunivers du sport. J’ai exercé ce métier pendant 4 ans. En parallèle, je suis restée au contact des bassins en tant qu’entraîneur de natation. J’ai ensuite pris la décision de reprendre mes études pour parfaire mes connaissances. Et surtout pour me donner des opportunités d’évolution au sein du sport business », poursuit celle qui a rejoint l’INSEEC sur le campus de Paris à la rentrée 2020.

« J’ai choisi l’INSEEC pour l’enseignement complet que le Master Management du Sport proposait. Je voulais connaître toutes les facettes du sport business pour pouvoir m’orienter dans ce qui me conviendrait le mieux, tout en gardant un pied dans le monde professionnel. Une alternance en parallèle des cours me semblait donc être un bon compromis. »

En communication au sein de l’AFLD

Au quotidien, Armony a rejoint l’Agence Française de lutte contre le dopage.

« J’avais pour objectif de revenir dans un environnement international en association avec le monde du sport. Et si possible du sport haut niveau. J’ai eu la chance de décrocher cette alternance au sein du département Communication et prévention de l’AFLD », enchaîne cette passionnée de lecture et d’écriture.

« Aujourd’hui, mon rôle au sein de l’Agence est assez varié. Cela me plaît. Depuis ce début d’année, je suis en charge de constituer un plan de communication et d’éducation à destination de sportifs de haut niveau. Je suis aussi chargée, en parallèle, de la veille média et du développement des réseaux sociaux de l’Agence. Enfin, pour 2021, l’un de mes principaux objectifs sera de coordonner le colloque “Pour un sport sans dopage”. Il est coorganisé avec le CNOSF et le Ministère des sports. »

Avec un projet en tête !

« J’ai toujours eu un intérêt particulier pour la communication et le lien relationnel que cela offre. A moyen terme, l’idée de manager une équipe pour la faire grandir et s’épanouir fait partie de mes objectifs. C’est probablement mon passé de coach qui reprend le dessus.  Et puis, l’un de mes désirs les plus forts, est de repartir à linternational sur le long terme ! »