Depuis plusieurs années, le FC Annecy et l’Inseec Campus de Chambéry, collaborent ensemble.

Ceci dans le cadre d’un partenariat construit autour d’un projet pédagogique de grande ampleur :

accompagner les footballeurs annéciens dans leur poursuite d’études, au sein de la seule grande école de commerce des Pays de Savoie.

Focus sur ce partenariat. Avec notamment les éclairages de Stéphane Loison, le président annécien, et de David Bouvier, le directeur du campus de l’Inseec U. Chambéry.

Entre le monde de la formation et celui du ballon rond, il n’y a parfois qu’un pas ! Ou quelques kilomètres, c’est selon.

Entre le FC Annecy et l’Inseec Chambéry, la collaboration n’est pas récente.

« L’origine du partenariat s’est articulée autour du CESNI. Le CESNI a permis notamment à notre club de proposer à nos jeunes joueurs de poursuivre des études post-bac, avec un rythme adapté », présente Stéphane Loison, Président du club local. Le Club a joué le haut de tableau toute la saison de sa poule en National 2.

Le FC Annecy ne lésine pas sur les moyens et l’accompagnement de ses joueurs, hors football.

Dans la continuité du développement avec les collèges et lycées de l’agglomération annécienne, le partenariat avec l’INSEEC prenait donc une suite logique.

« Le double projet (sport et études) est au cœur de notre politique de formation », insiste le Président.

« Ce partenariat nous permet de dépasser la « frontière » du Bac. Il donne un maximum de chances à nos jeunes sportifs de réussir leur vie d’adultes, en parallèle de leur carrière sportive ou à la fin de cette dernière. »

Des propos rapidement corroborés par David Bouvier :

« Notre rôle est d’aider les clubs comme le FC Annecy. Les Clubs doivent garder leurs joueurs en leur proposant une reconversion inversée. Ceci pour qu’ils puissent allier de front le sport et les études ».

Un emploi du temps aménagé

Concrètement, les étudiants footballeurs bénéficient d’un suivi personnalisé. Et d’un programme adapté à la pratique du sport de haut niveau.

« Leur emploi du temps est aménagé. Ils n’ont pas de cours l’après-midi. On leur propose aussi des cours de soutien avec des formateurs passionnés de sport. Cela facilite automatiquement les échanges », enchaîne David Bouvier, lui-même fan de foot. Véritable moteur dans l’idée d’un tel partenariat :

« Pour les étudiants qui ont encore plus de besoin et d’aménagement du temps, nous sommes capables de leur proposer une formation 100% Online, avec aucune obligation de présentiel. Nos équipes en interne effectuent un suivi chaque semaine, afin d’éviter que l’étudiant ne débranche. Car pour une grande école comme la nôtre, l’objectif numéro 1 est la réussite académique. Donc l’insertion professionnelle ».

Sportivement parlant, le Club a un vrai argument à faire valoir dans son projet sportif :

« On souhaite vraiment que les jeunes préparent leur avenir au mieux et restent ici. Cela nous permet aussi de garder les joueurs qui voudraient partir à Lyon et Grenoble », soutient Jean-Philippe Nallet, Manager général du Club.

Depuis le début de ce partenariat, initié depuis six ans, une quarantaine de jeunes a bénéficié de ce parcours scolaire adapté. Pour des destins liés entre ces deux entités.