L’alternance Ecole / Entreprises : l’atout des MSc & MBA INSEEC

Le stage :

Véritable immersion en entreprise et tremplin pour l’obtention du premier emploi, le stage est un point majeur des formations de 3e cycle INSEEC. Il permet aux étudiants de mettre en pratique leurs acquis théoriques, de prouver leurs compétences aux professionnels avec lesquels ils travaillent. Le rythme alterné peut être réalisé sous différents contrats, dont la convention de stage.

Aspects techniques de la Convention de stage :

En fonction de son projet professionnel l’étudiant à la choix de réaliser son cursus en stage alterné dès la rentrée ou alors d’attendre le second semestre pour effectuer un stage à temps plein. Le stage alterné est un stage classique basé sur le modèle de l’alternance (période de cours/période en entreprise). Le stage à temps plein est obligatoire pour tous les étudiants en formation initiale durant le second semestre.

La convention de stage est signée entre l’école, l’étudiant et l’entreprise. Ce n’est pas un contrat de travail. Sa durée ne peut excéder 924 heures de présence effective en entreprise (6 mois en temps plein) réparties sur l’année universitaire.

La démarche d’édition de la convention de stage se fait directement sur le campus numérique de l’école dès l’arrivée effective en cours. Afin d’affiner leur projet professionnel, les étudiants en 2e année de MSc ou MBA  peuvent poursuivre leur stage en alternance dans l’entreprise qui les a accueillis en 1re année, ou bien choisir de changer d’entreprise.

Le contrat d’apprentissage :

L’alternance des périodes en formation et en entreprise offre à l’étudiant une valorisation optimale de ses compétences. Le contrat d’apprentissage peut être conclu dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI.

Le titulaire d’un contrat d’apprentissage a un statut d’apprenti. Une partie des coûts de formation est prise en charge par l’OPérateur de COmpétences (OPCO) lié à l’entreprise. Afin de valider son inscription en contrat d’apprentissage, l’étudiant doit fournir une promesse d’embauche signée par l’entreprise.

Le contrat de professionnalisation

Le rythme alterné école/entreprise permet à l’étudiant une valorisation optimale de ses compétences. Le contrat de professionnalisation peut être conclu dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI. Il doit être d’une durée comprise entre 12 mois (pour une entrée directe en MSc 2) et 24 mois maximum ( MSc 1 + MSc 2 ).

Le titulaire d’un contrat de professionnalisation est salarié de l’entreprise. Une partie des coûts de formation est prise en charge par l’Opérateur de Compétence (OPCO) lié à l’entreprise. Pour valider son inscription en contrat de professionnalisation l’étudiant doit fournir une promesse d’embauche signée par l’entreprise.

Avantages du Contrat de Professionnalisation pour les entreprises
  • Absence de prise en compte dans les effectifs
  • Prise en charge partielle ou totale de la formation par l’OPCO
  • Intégration des compétences d’un étudiant bénéficiant d’une formation de haut niveau
  • Formation du salarié aux méthodes et à la culture de l’entreprise
  • Test du profil et des aptitudes du futur collaborateur
  • Valorisation de l’entreprise auprès de l’apprenant
  • Transmission des valeurs et du savoir-faire
Un fort réseau d’entreprises partenaires

Le Département des Stages et Relations Entreprises des MSc & MBA INSEEC assure également un lien permanent entre les entreprises proposant des missions et les étudiants. Il s’attache, pour ce faire, à développer les ressources et réseaux professionnels d’INSEEC U. Il met à disposition des étudiants la base des diplômés travaillant en France et à l’étranger.

Tout au long de l’année, des événements professionnels sont organisés pour optimiser le réseau des étudiants et les opportunités qui leurs sont offertes (Forum de l’alternance, Business Week, Conférences professionnelles, Afterworks, Conférences métiers, etc).

Télécharger la brochure

Participer à nos porte ouvertes