Rallye

A 20 ans, Yohan Rossel, étudiant en  DUT Techniques de commercialisation 3e année, est devenu, en peu de temps, le nouveau prodige du rallye automobile

Rallye

Palmarès

Vainqueur de Rallye Jeunes FFSA 2013/2014
Membre du Team Rallye Jeunes FFSA 2014
Champion de France des Rallyes Junior 2014
Membre de l’Équipe de France FFSA Rallye 2015
2015 : 3e Citroën Racing Trophy / 3e Championnat du Monde des Rallyes Junior  / 5e Rallye Monte Carlo Junior / 3e de la manche du championnat du monde en Corse
2016 : 1r du Citroën Racing Trophy Rallye Touquet Pas de Calais et du Citroën Racing Trophy Rallye Antibes Côte d’Azur

Adepte du karting dès l’âge de 10 ans, Yohan s’est ensuite essayé au sport automobile. Il est très vite repéré sur le circuit de Lédenon, dans le Gard, où il remporte, en 2014, l’opération rallye jeune. Le concept de ce rallye offre la possibilité à tous les amateurs de course automobile d’intégrer une écurie pour une saison. Cette formule permet ainsi a des pilotes de lancer leur carrière avec le soutien de la Fédération Française de Sport Automobile.

Cette année là, parmi les 5 000 participants, Yohan Rossel arrive en pole position et est retenu par la Fédération pour participer au championnat de France de rallye Junior avec une Citroën DS3 ; qu’il remporte dès sa première participation.
« C’est un moment historique pour l’opération Rallye Jeunes FFSA : jamais un membre du Team Rallye Jeunes FFSA n’avait remporté une formule de promotion dès sa première saison. La performance de Yohan Rossel, à seulement 19 ans, est vraiment remarquable. Nul doute que nous espérons continuer à le voir gravir les échelons vers le plus haut niveau », explique Nicolas Deschaux, Président de la Fédération Française du Sport Automobile.

En 2015, Yohan est donc reconduit en équipe de France pour une saison supplémentaire. Il participe ainsi à 2 manches du championnat du monde, à Monte Carlo et en Corse. Au delà de pouvoir côtoyer les plus grands, son statut en équipe de France lui permet de bénéficier de stages pour travailler sa concentration « C’est essentiel à la pratique de mon sport. »

Le CESNI me permet de continuer à pratiquer le rallye en compétition

Yohan estime que sans le CESNI, il n’aurait pas pu concilier la pratique de son sport et une poursuite d’études : « Pour les compétitions, je suis en général absent une semaine complète. Avec le CESNI, je peux récupérer les cours, avoir des partiels en décalé. Les enseignants et le corps administratif sont conciliants. »

« Le fait de se retrouver avec d’autres sportifs ayant des contraintes de temps et de lieux, ça permet beaucoup d’échanges entre nous. On se motive ensemble et quand nous avons un peu de temps, nous nous retrouvons pour de la course à pied ou du vélo. Le moyen de rester en bonne condition physique ! »

Yohan roule dans le sillon de prédécesseurs aussi illustres que talentueux : Sébastien Loeb et  Sébastien Ogier. Il se donne 5 ans pour une carrière professionnelle en WRC. Même si les places sont chères en circuit professionnel (4 constructeurs avec 3 voitures chacun), Yohan espère bien décrocher cette place tant convoitée !